Paroisse Saint Jean Baptiste des Collines - 3 Rue du Puy du Fou - 85590 Les EPESSES - tél 02 51 57 30 18

L'église paroissiale Notre Dame

Un peu d'histoire...

Tous les historiens s'accordent pour dire que la construction de l’église Notre Dame, bâtie sur l’église primitive date du XVème siècle.

Les maîtres d’œuvre et financiers furent les seigneurs du Puy du Fou. On aperçoit les armoiries aux clés de voûte de chaque travée.

L’église primitive ne comportait qu'une seule nef. Elle avait la forme d’une croix latine. Elle est signalée dès 1103 dans une charte signée du pape Pascal II

Le clocher de style bénédictin date du XVème siècle. Une deuxième période d’aménagement se situe au début du XVIIème siècle après les destructions des guerres de religion.

En 1652, date inscrite sur le mur extérieur, François II du Puy du fou, seigneur puissant et riche décida de restaurer la façade, la décora d'un portail classique à fronton, souvenir du style renaissance.
A l’ntérieur : les vitraux romans de la partie sud sont des témoins plus proches de la première église que la partie nord.
Cette dernière avec ses vitraux flamboyants est sans doute contemporaine des voûtes de granit au XV ème siècle
Un document renseigné sur les divers aspects architecturaux est consultable à l'intérieur de l’église.




Le retable

Une des pièces maitresses de l’église des Epesses est le retable. Pièce unique dans la haute Vendée et classé monument historique, ce retable en marbre, bois et bronze doré, date de la fin du XVIIème siècle. C'est un bel ensemble baroque.




La crypte

La crypte a été aménagée sous le choeur, en forme de croix latine.
Avec ses voutes en caissons, elle devait être l’enfeu de la famille seigneuriale du Puy du Fou.
Cette crypte dont les portes sont cachées dans les boiseries du choeur a de fait renfermé plusieurs cercueils. Des profanations eurent lieu en 1793. On y a retrouvé des restes enfouis face au vitrail.