L'église de Treize-Vents

La première église de Treize-Vents est dépendante du prieuré tout proche. Un document daté de 1065 fait de l’église « tredecim-ventis » ; de style roman, dont on devine encore le cœur, le transept et la nef. Ce bâtiment échappa à la destruction des guerres de religion en 1570, car curieusement sous la protection du chef des calviniste « Eschallard de la Boulaie » qui empêche l’incendie de l’église car elle abritait le caveau de ses ancêtres.


La première pierre de l’église actuelle fut bénite le 9 février 1858, et la prise de possession du nouvel édifice se fait le 15 septembre 1859, par l’abbé Jean – Constant Piveteau, curé de Treize – Vents, et place l’église sous la protection de « Notre Dame de l'Assomption » .L’église est à une seule nef avec un transept formant une croix latine.


C’est aussi 23 croix et calvaires qui sont implantés sur le territoire de Treize – Vents.