L'Eglise, je l'aime, je l'aide

L'Eglise, je l'aime, je l'aide
Ce message s’adresse à tous les paroissiens qui participent à la messe dominicale, mais aussi à tous ceux qui passent un jour ou l'autre par l'église, soit pour un évènement heureux tel que le baptême ou un mariage soit pour un décès soit plus largement par la sollicitation d'un mouvement catholique diocésain.

La paroisse ne reçoit aucune subvention, ni de l'Etat, ni de la Région, ni du Département, ni de la Commune. Pour la même raison, les paroisses ne peuvent pas être sponsorisées par les entreprises. Néanmoins les églises et les presbytères sont la propriété des communes qui en assurent l'entretien.

Toutes les activités énumérées dans ce site ont, évidemment, un coût. Elles se passent dans des lieux (Eglises ou salles) et supposent des prêtres et des laïcs animateurs.

Les prêtres au service de l'Eglise reçoivent un traitement versé par le diocèse (de l'ordre de 660 € par mois), ainsi que des honoraires de messe qui varient en fonction du nombre de messes célébrées (avec un maximum de 26 messes x 17€).

De même depuis quelques années, des animateurs laïcs ont été embauchés à temps partiel pour assurer des missions précises dans les doyennés (par exemple, suivi de la catéchèse, animation des aumôneries des Collèges et lycées, mouvements d’église..). Certains de ces Laïcs En Mission Ecclésiale sont rémunérés sur la base du smic.
Nous avons aussi besoin de matériel (livres, photocopieurs, informatique etc…°)

Pour faire face à ces dépenses, la paroisse ne reçoit aucune subvention du diocèse ou de l'Eglise Universelle (le Vatican). La paroisse, comme l'Eglise en général, ne peut vivre financièrement que des dons.

Quels sont ces dons que reçoivent la paroisse et l'Eglise en général ?
1) - Le temps donné bénévolement :
Les acteurs de l'Eglise sont tous bénévoles (il y a environ 300 bénévoles pour la seule paroisse de St Jean Baptiste des Collines pour assurer l’ensemble des services. Ce bénévolat est le premier don fait à l'Eglise. Il permet que toutes les activités proposées soient gratuites et par le fait même, ouvertes à tous ceux qui le désirent.

2) - Les offrandes volontaires
Elles sont faîtes à l'occasion des diverses célébrations. Toutes les cérémonies vécues en Eglise sont gratuites : messe, baptême, confirmation, mariage, sépulture, ou autres célébrations où des chrétiens se réunissent pour prier. La porte est ouverte à tous. Pendant les célébrations les chrétiens sont invités à faire une offrande qui peut être sous la forme :

• de quêtes : A chaque célébration, il y a généralement, une quête qui est faite auprès des participants. Chacun met ce qu'il désire. Le montant de ces quêtes entre intégralement dans le budget de la paroisse ou du diocèse. La destination de la quête est la plupart du temps annoncée à tous.

• d’offrandes pour une messe : La messe est le renouvellement du sacrifice du Christ qui apporte au monde, le salut et la paix. Toute messe est donc célébrée pour le monde entier. Mais le prêtre a toujours la possibilité de joindre à cette intention générale, telle ou telle intention particulière qui peut lui être confiée.

Ainsi, on peut célébrer une messe pour un défunt, mais aussi pour un malade, un parent, un ami, pour la vie du monde ou de l'Eglise, ou même pour soi-même. On célèbre aussi des messes d'actions de grâces, pour dire merci : noces d'or ou d'argent, jubilé sacerdotal, guérison, paix retrouvée, etc...

La messe est sans prix, mais, les fidèles, depuis les origines ont voulu montrer leur participation à l'eucharistie, soit par des offrandes en nature, soit en espèces. Ces offrandes étaient destinées à assurer les frais du culte, la subsistance des prêtres et la vie de l'Eglise.

Le montant de l'offrande pour une messe (honoraire de messes) est fixé par la Conférence des Evêques de France, et il est identique dans toutes les paroisses et tous les diocèses. Il s'élève, actuellement, à 17 euros.
Cette offrande revient au prêtre qui célèbre la messe. Le prêtre ne garde pour lui qu'un honoraire par jour, même lorsqu'il célèbre plusieurs messes la même journée. Assez fréquemment, plusieurs intentions sont annoncées pour une seule messe (par exemple, 10 intentions pour une messe célébrée le dimanche) En ce cas-là, il y a dix messes célébrées aux dix intentions données. L'une est célébrée sur place et les neuf autres sont envoyées à des prêtres à la retraite ou à des prêtres en mission dans d'autres pays.

• Les offrandes pour sépultures, mariages ou baptêmes
A l'occasion de ces moments importants de la vie, une offrande plus importante est demandée à la famille.
Pour la sépulture, l'offrande proposée est de 160 euros. Dans la plupart des situations, cette offrande pour l'Eglise entre dans les frais de sépulture, avant le partage de la succession.

De même pour la célébration d'un mariage, une offrande de 180 euros est demandée. Pour un baptême, là aussi, les parents sont invités à verser une offrande (de l'ordre de 50 euros
Les chiffres donnés sont indicatifs, chacun restant libre du don qu'il va faire